Les enseignements généraux et professionnels adaptés
Article mis en ligne le 22 mai 2018

par S. Borra

Les enseignements généraux et professionnels adaptés

Au collège, les sections d’enseignement général et professionnel adapté (EGPA) accueillent des élèves présentant des difficultés scolaires graves et persistantes auxquelles n’ont pu remédier les actions de prévention, d’aide et de soutien. À compter de la rentrée 2016, les EGPA évoluent dans leur fonctionnement qui vise une meilleure inclusion au collège des élèves qui en bénéficient.

L’organisation des enseignements en EGPA

L’organisation spécifique de la scolarisation des élèves du collège bénéficiant de l’EGPA se caractérise par un enseignement au sein des EGPA, des séquences d’apprentissage avec les élèves des autres classes et la mise en œuvre de projets communs entre les classes d’EGPA et les classes du collège. Les EGPA ont pour ambition l’acquisition des connaissances et compétences du socle commun, de connaissances, de compétence et de culture pour les élèves qu’elle accompagne ainsi l’accès à une formation professionnelle conduisant au minimum à une qualification diplômante de niveau V.

Les horaires des classes des sections d’enseignement général et professionnel adapté : annexe de l’arrêté du 21 octobre 2015 (J.O. du 24-10-2015 et du 25-10-2015, BOEN n°40 du 29-10-2015) modifié par l’arrêté du 1er décembre 2015 (BOEN n°1 du 7-1-2016)

 Horaires hebdomadaires
Enseignements 6e 5e 4e 3e
Éducation physique et sportive 4 h 3 h 3 h 3 h
Enseignements artistiques(arts plastiques + éducation musicale) 2 h 2 h 2 h 2 h
Français 4 h 30 4 h 30 4 h 30 4 h
Histoire - Géographie -Enseignement moral et civique 3 h 3 h 3 h 2 h
Langue vivante 4 h 3 h 3 h 3 h 
Mathématiques 4 h 30 3 h 30 3 h 30 3 h 30
 Sciences et technologie 4 h 4 h 30 3 h 2 h
Découverte professionnelle     6 h 12 h
Module d’aides spécifiques   2 h 30    
Total* 23 + 3 heures** 22 + 4 heures*** 24 + 4 heures**** 27 h 30 + 4 heures****

* S’y ajoutent au moins 10 heures annuelles de vie de classe par niveau.

** Ces 3 heures hebdomadaires sont consacrées aux enseignements complémentaires (accompagnement personnalisé).

*** Ces 4 heures hebdomadaires sont consacrées aux enseignements complémentaires (accompagnement personnalisé et enseignements pratiques interdisciplinaires).

**** Ces 4 heures hebdomadaires sont consacrées à l’enseignement de complément (découverte professionnelle).

 

Une structure spécifique pour une meilleure inclusion des élèves

Au sein d’un collège plus inclusif, l’EGPA, bien identifiée comme structure doit permettre aux élèves issus de classes de CM2 pré-orientés en EGPA de poursuivre les enseignements du cycle de consolidation et du cycle des approfondissements. 

Une orientation et des modalités d’admission redéfinies

A la fin de la première année du cycle de consolidation (classe de CM1), des modalités spécifiques de poursuite de la scolarité des élèves peuvent être proposées aux élèves qui rencontrent des difficultés scolaires graves et persistantes en dépit des dispositifs d’aide dont ils bénéficient.

La démarche d’orientation comporte deux phases distinctes :

  • Une pré-orientation en fin de la deuxième année du cycle de consolidation (CM2). Pour les élèves bénéficiant d’une pré-orientation fin de classe CM2 en classe de sixième EGPA, un dossier d’orientation est constitué durant la deuxième année du cycle de consolidation (CM2), en tenant compte de la procédure de la commission départementale d’orientation vers les enseignements adaptés (CDOEA). A la fin de la troisième année du cycle de consolidation (sixième), dans le cas où les difficultés sont telles qu’elles risquent de ne pouvoir être résolues dans un dispositif d’aide, le conseil de classe peut proposer une orientation vers les enseignements adaptés. Pour les élèves qui bénéficient d’une pré-orientation en EGPA, le dossier constitué en classe de CM2 doit être complété par les travaux et les bulletins scolaires, et peut être enrichi de nouveaux éléments établis par le psychologue de l’éducation nationale (collège).
  • Une orientation en fin de sixième. Pour les élèves de sixième qui n’ont pas bénéficié d’une pré-orientation en EGPA, un dossier doit être constitué avant le conseil de classe du second trimestre, les représentants légaux sont alors avisés par le chef d’établissement de l’éventualité d’une orientation vers les enseignements adaptés du second degré. Puis lors du conseil de classe du deuxième trimestre, les représentants légaux sont informés de cette proposition d’orientation. Le chef d’établissement transmet ensuite les éléments à la CDOEA.

L’organisation du suivi pédagogique

L’EGPA offre une prise en charge globale dans le cadre d’enseignements adaptés, fondée sur une analyse approfondie des potentialités et des difficultés des élèves. L’adaptation des enseignements dispensés aux élèves passe par l’aménagement des situations, des supports et des rythmes d’apprentissage, l’ajustement des démarches pédagogiques et des approches didactiques. Cette adaptation favorise les pratiques de différenciation et d’individualisation pédagogique, tout en maintenant un haut niveau d’exigence, en référence au socle commun de connaissances, de compétence et de culture.

L’équipe pédagogique de l’EGPA est constituée de professeurs des écoles spécialisés titulaires du certificat complémentaire pour les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap (Capa-SH), de professeurs de lycée et collège, de professeurs de lycée professionnel, titulaires si possible du certificat complémentaire pour les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap (2 CA-SH).

Un fonctionnement qui vise une meilleure inclusion de l’EGPA dans le collège

L’EGPA a une taille minimale de quatre divisions (de la sixième à la troisième) pour permettre aux élèves d’accomplir un cursus complet dans un même collège. Chaque division ne doit pas, dans toute la mesure du possible, excéder 16 élèves.

L’EGPA a pour ambition l’acquisition des compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture pour les élèves qu’elle accompagne vers l’accès à une formation conduisant au minimum à une qualification de niveau V. Elle n’est pas conçue comme le lieu unique où les enseignements sont dispensés aux élèves qui en bénéficient. Ces élèves sont accompagnés dans leurs apprentissages par les enseignants spécialisés soit dans leur classe au sein d’EGPA, soit dans les temps d’enseignement dans les autres classes du collège, soit dans des groupes de besoin.

Comme tous les collégiens, ils bénéficient des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) et de l’accompagnement personnalisé mis en place par la nouvelle organisation des enseignements au collège.

La mise en œuvre des programmes de collège doit permettre des projets communs sur les thèmes étudiés, de façon ponctuelle sur une sortie, une compétence ou un projet précis, ou sur un enseignement en barrette avec par exemple, des groupes de besoins sur une ou plusieurs matières.

Les élèves bénéficiant de l’EGPA participent à la vie de l’établissement et aux activités communes du collège.

La préparation à l’accès à une formation professionnelle

La scolarité en EGPA doit permettre aux élèves de se situer progressivement dans la perspective d’une formation professionnelle diplômante qui sera engagée à l’issue de la classe de troisième.

Le parcours Avenir doit permettre à tous les élèves d’EGPA de construire progressivement une véritable compétence à s’orienter et développer le goût d’entreprendre et d’innover, au contact d’acteurs économiques et par la découverte des établissements de formation diplômante.

Objectifs par niveau

Les élèves d’EGPA bénéficient, tout au long de leur cursus, d’un suivi individualisé évolutif dans le temps.

Dès l’entrée en sixième,

L’adaptation des enseignements repose sur l’aménagement des situations, des supports et des rythmes d’apprentissage, l’ajustement des démarches pédagogiques et des approches didactiques.

Du technologique au professionnel au cours du cycle 4

En cinquième, l’enseignement technologique s’appuie sur les programmes du collège. En sus des enseignements disciplinaires, des enseignements pré-professionnels, assurés par les professeurs de lycée professionnel, sont proposés aux élèves dans le cadre de l’enseignement de complément.

À partir de la quatrième

La démarche de projet amorcée en classe de cinquième évolue. Les activités proposées aux élèves au sein des plateaux techniques de la section et de son réseau leur permettent de développer certaines compétences auxquelles la formation professionnelle fera appel et de faire évoluer la représentation qu’ils se font des métiers.

La mise en réseau d’établissements sera mise à profit pour améliorer et diversifier l’offre des champs professionnels susceptibles d’être proposés à la découverte des élèves et leur permettre ainsi de renforcer la construction de leur projet d’orientation.

En fin de troisième

L’objectif est de préparer l’élève à la poursuite ultérieure d’une formation professionnelle diplômante. Cette préparation s’effectue dans le cadre de champs professionnels dont les formations diplômantes correspondantes sont clairement identifiées. Dans ce cadre, les élèves sont amenés à effectuer des stages en milieu professionnel.

Par ailleurs, les enseignants doivent proposer à tous les élèves, durant l’année de troisième, la préparation de l’épreuve orale du certificat de formation générale (CFG). Tous les élèves de classe de troisième bénéficiant d’EGPA pourront être présentés au diplôme national du brevet (DNB), plus particulièrement à la série professionnelle (DNB pro).

Le devenir des élèves après la classe de troisième EGPA

A l’issue de la classe de troisième, l’offre de formation s’analyse dans le cadre de la carte des formations qualifiantes.

Diverses possibilités d’accession à une qualification de niveau V sont offertes aux élèves.

La plupart des élèves ont vocation à continuer une formation en lycée professionnel ou en centre de formation d’apprentis (CFA).

À destination des autres élèves, une solution au cas par cas, notamment au sein de formations qualifiantes dans les établissements régionaux d’enseignement adapté (EREA) est proposée pour qu’ils poursuivent leur projet de formation.

Les textes de référence

Arrêté du 21 octobre 2015 relatif aux classes des sections d’enseignement général et professionnel adapté (J.O. du 24-10-2015 et du 25-10-2015, BOEN n°40 du 29-10-2015)

Circulaire relative aux sections d’enseignement général et professionnel adapté n° 2015-176 du 28 octobre 2015 (BOEN n°40 du 29-10-2015)